Newsletter :


Revue de Presse
La Montagne : Un scénario mortel.

Si vous êtes amateurs de polar et de cinéma, vous avez toutes les chances d'aimer le premier roman du Tulliste Guillaume Demichel, Le premier rôle (Pavillon Noir).
Un roman dense et sombre qui, s'il n'est pas tout-à-fait abouti sur le plan de la langue (il n'est pas toujours aisé d'atteindre la totale fluidité du style), n'en mène pas moins le lecteur par le bout du nez jusque dans les tréfonds de l'âme humaine.
L'intrigue, tenue de bout en bout, s'appuyant sur le film Seven pour baliser ses temps forts, mêle avec une connaissance assumée des classiques du genre (Guillaume Demichel est diplômé d'une maîtrise en histoire du cinéma et grand lecteur de polars), littérature et cinéma, meurtres en série et scènes cultes, regards du réalisateur et de ses acteurs. En l'occurrence un serial killer érudit en matière de 7e art, obsédé du détail, d'une intelligence machiavélique, en quête d'une reconnaissance mortifère, provocateur et d'une froideur implacable, et des policiers, obsédés par une affaire qui semble leur glisser entre les doigts.
Car John, le meurtrier assumé, joue avec ses victimes ; pas seulement les sept personnages qu'il a décidé de tuer en reproduisant des extraits de films mythiques, Le Silence des Agneaux, Hard Boiled ou Reservoir Dogs, et Psychose pour finir. Mais il joue aussi avec l'inspecteur Mils, ses collègues du commissariat central et une psychocriminologue appelée en renfort dont il fait, à coup de lettres anonymes, les témoins de ses crimes.
En quête de rythme, de crédibilité et d'émotions, Guillaume Demichel déclenche avec bonheur une série d'énigmes sur fond de jeux de mots
et de logique, de courses contre-la-montre, de rencontres ratées, de secondes perdues qui tiennent en haleine le lecteur et mettent à vif les nerfs des enquêteurs, dessinés sans tomber dans les clichés, lancés sur les traces du méchant ultime, réincarnation de tous ces héros noirs du cinéma. Guillaume Demichel le confie : il avait envie de raconter « une histoire qui embarque », fidèle aux films, ancrée dans le réel, très visuelle et rythmée. Pari tenu. « Et si cela peut amener les gens à voir les films, ce sera double bénéf ! »
Le premier rôle. Guillaume Demichel (Pavillon noir) ; 512 pages, 14 €.
Blandine Hutin-Mercier blandine.


LE PREMIER RÔLE - Guillaume DEMICHEL LE PREMIER RÔLE - Guillaume DEMICHEL
14,00 €




DEMICHEL Guillaume
Voir la biographie

La série In vino veritas au Salon du vin de Souesmes

Salon du vin


COUP DE ROUGE EN TOURAINE - Robert REUMONT COUP DE ROUGE EN TOURAINE - Robert REUMONT
14,00 €




REUMONT Robert
Voir la biographie

La Rep.fr Rencontre avec un écrivain débutant et très inspiré
Rencontre avec un écrivain débutant et très inspiré

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Guillaume Demichel avec la responsable du club lecture et la chargée de communication de Corsaire Éditions.

Guillaume Demichel est le lauréat du projet éditorial mené par la bibliothèque des Jacobins en partenariat avec la maison d'édition orléanaise Corsaire Éditions. Samedi, il a fait le voyage depuis le Lot pour rencontrer les usagers de la bibliothèque et dédicacer son livre « Le premier rôle ».

De septembre 2016 à juin 2017, les treize membres du comité issu du club lecture de la bibliothèque ont lu et évalué la trentaine de manuscrits sélectionnés par Corsaire Éditions, parmi les quelque 150 textes reçus chaque année. À l'aide d'une fiche de lecture, ils ont appris à acquérir un regard critique de professionnel. C'est à l'unanimité que l'enquête policière de Guillaume Demichel a été choisie pour être éditée.

Une surprise pour cet écrivain amateur qui soumettait là son premier manuscrit : « C'est une excellente surprise, non seulement d'être édité mais en plus de l'être grâce au choix d'un public de lecteurs exigeants, habitués à lire beaucoup d'ouvrages de qualité ».

Si l'histoire est bien écrite, c'est surtout son originalité qui a fait la différence : celle d'un tueur en série qui reproduit des scènes de crime issues de films célèbres. Un sujet qui ne doit rien au hasard : Guillaume Demichel a suivi des études en histoire du cinéma.

Commander. En librairie ou sur www.polarspavillonnoir.com.


LE PREMIER RÔLE - Guillaume DEMICHEL LE PREMIER RÔLE - Guillaume DEMICHEL
14,00 €




DEMICHEL Guillaume
Voir la biographie

Le Premier rôle : Babelio

Babelio


LE PREMIER RÔLE - Guillaume DEMICHEL LE PREMIER RÔLE - Guillaume DEMICHEL
14,00 €




DEMICHEL Guillaume
Voir la biographie

Le Premier rôle : Les lectures de Maud

Mon avis : Une enquête sous les feux de la rampe mettant en scène le principe « du jeu du chat et de la souris ». Le rôle du chat étant la police représentée ici par Laurent et Marion (psychocriminologue) et la souris John. Des scènes dignes des plus grands films reproduites à la perfection vont mettre à mal les nerfs des enquêteurs. Une rudesse, un rythme de meurtres soutenus, toujours plus inventifs et très bien préparés. La succession des lettres annonçant les futurs drames va tenir en haleine, toute l’équipe ainsi que le lecteur. A quoi joue-t-il ? Que recherche-t-il ? Jusqu’où ira-t-il ? Sont tant de questions où les réponses vont accroître le désarroi des enquêteurs.
John, personnage de tueur en série, psychopathe qui nargue la police avec ses lettres et qui donne l’impression d’avoir toujours une longueur d’avance. Malgré la violence et le nombre de meurtres, une personnalité détestable, j’ai ressenti de l’admiration pour sa recherche et sa créativité tant sur la mise en scène que sur le choix des victimes.
Laurent, lieutenant de police, destinataire des lettres de John, policier rigoureux et attentif. Il va se jeter à corps perdu dans cette enquête qui va lui réserver pas mal de surprises. Ses journées, ses soirées et ses nuits ne vont consacrées qu’à la recherche de John.
Marion, personnage féminin qui arrive pour apporter un appui de profiler à l’équipe, elle va aider et soutenir l’équipe dans ses recherches et analyses. Autant que Laurent, elle va se donner à fond dans la recherche de tueur en série, quitte à mettre sa vie personnelle entre parenthèse.
L’auteur signe ici un excellent premier roman qui frôle le coup de cœur !!! Un récit très méticuleux qui embarque le lecteur aussi bien aux côtés des enquêteurs que du coup de John. Des personnages très bien travaillés qui donne au lecteur un aspect visuel, voir cinématographique, des situations décrites. Les textes fouillés, précis retranscrivent à la perfection l’atmosphère : tendu côté enquêteur et jubilatoire côté tueur. Un montage très audacieux et très bien mené. L’inspiration des films est fait avec beaucoup d’effeuillage, qui laisse au premier plan : cette intrigue très bien ficelée, un suspense maintenu jusqu’à la fin, très inattendue. Ne sont-ils pas tous acteurs dans ce scénario ?


LE PREMIER RÔLE - Guillaume DEMICHEL LE PREMIER RÔLE - Guillaume DEMICHEL
14,00 €




DEMICHEL Guillaume
Voir la biographie

Guillaume DEMICHEL à la bibliothèque Les Jacobins à Fleury-les-Aubrais

FLEURY LES AUBRAIS  Littérature Guillaume Demichel, lauréat
du projet éditorial mené par la bibliothèque Les Jacobins, en partenariat
avec Corsaire Éditions, dédicacera son roman Le premier rôle,
à la bibliothèque de Fleury-les-Aubrais, samedi 2 février, à 15 heures.
Renseignements au 02.38.83.31.20. ■


LE PREMIER RÔLE - Guillaume DEMICHEL LE PREMIER RÔLE - Guillaume DEMICHEL
14,00 €




DEMICHEL Guillaume
Voir la biographie

https://criminocorpus.hypotheses.org/89800 Le Premier rôle de Guillaume DEMICHEL

Le Premier rôle


LE PREMIER RÔLE - Guillaume DEMICHEL LE PREMIER RÔLE - Guillaume DEMICHEL
14,00 €




DEMICHEL Guillaume
Voir la biographie

Philippe Poisson sur https://criminocorpus.hypotheses.org/89934 dresse le portrait de Guillaume DEMICHEL

Aujourd'hui, la rédaction du carnet criminocorpus reçoit  Guillaume Demichel pour la parution de son polar le premier rôle publié dans la collection Pavillon noir chez CORSAIRE ÉDITIONS.

Passionné de cinéma et de polar, l’auteur conjugue ici ses deux passions : l’écriture et le cinéma.

Le Premier Rôle : un jeu de piste sanglant, un polar cinématographique où l’enquête du Lieutenant Laurent Mills se déroule comme un bon film !
Bienvenue sur notre site. Ph.P.

« L’histoire que j’avais envie de raconter a déterminé le genre et c’est le polar qui se prêtait le mieux à celle du Premier Rôle. Mais je reste ouvert et curieux de m’aventurer sur d’autres genres tels que la science-fiction par exemple. J’ai d’ailleurs un projet d’une centaine de pages déjà écrites sur ce thème. Mais ce ne sera pas pour tout de suite car le deuxième roman, actuellement en cours d’écriture, sera lui aussi un polar. »

Portrait de Guillaume Demichel pour Le Premier Rôle

« Originaire de Corrèze, j’ai passé les dix-huit premières années de ma vie à Tulle et vit depuis près de dix ans à la frontière de ma terre natale, dans le Lot, à Gagnac sur Cère.

Après un bac général en économie, je m’expatrie du côté de Montpellier pour suivre des études en histoire du cinéma. De retour au pays cinq ans après, je rentre en tant que pigiste au journal La Montagne, puis deviens journaliste pour la radio associative Bram’Fm de Tulle, et reviens finalement à la presse écrite jusqu’en 2014.

Depuis cette date, je suis enquêteur pour l’INSEE du Limousin.

Mes premières armes dans le journalisme ont développé en moi un goût de l’écriture qui m’a poussé à me lancer dans la rédaction de mon premier roman en 2013. Et sans trop y réfléchir, j’ai compris que j’avais envie de travailler sur le sujet que je connaissais le mieux : le cinéma.

Pourquoi le polar ?

L’histoire que j’avais envie de raconter a déterminé le genre et c’est le polar qui se prêtait le mieux à celle du Premier Rôle. Mais je reste ouvert et curieux de m’aventurer sur d’autres genres tels que la science-fiction par exemple. J’ai d’ailleurs un projet d’une centaine de pages déjà écrites sur ce thème. Mais ce ne sera pas pour tout de suite car le deuxième roman, actuellement en cours d’écriture, sera lui aussi un polar.

Les lieux

Les lieux sont volontairement indéterminés, mais c’est lié à l’histoire donc je ne peux pas en dire plus. En tant que lecteur, je n’aime pas les descriptifs à rallonge dans les romans. J’ai donc voulu le récit aussi visuel que possible et que le lecteur se représente lui-même la ville et les décors dans lesquels se déroulent l’action. Un peu comme s’il voyait un film. On sait que cela se passe en France, des éléments laissent même à penser que cela pourrait se passer à Paris, mais c’est à peu près tout.

Les personnages

Il y a d’abord le lieutenant Laurent Mils de la brigade criminelle qui est un flic comme en voit beaucoup dans les polars, les séries ou les films. Il vît seul et se consacre presque exclusivement à son boulot. Le seul cliché du polar urbain que je n’ai pas voulu lui associer est qu’il n’a pas de problème avec l’alcool.

Il est aidé dans son enquête par la psychocriminologue Marion Lombardi, qui est là pour apporter son expertise sur les crimes en série auxquels les enquêteurs de la brigade criminelle sont rarement confrontés.

Et enfin, il y a John, le tueur, mais ce serait un crime de vous en révéler davantage à son sujet… »


LE PREMIER RÔLE - Guillaume DEMICHEL LE PREMIER RÔLE - Guillaume DEMICHEL
14,00 €




DEMICHEL Guillaume
Voir la biographie

polars.pourpres.net : Monsieur « Un franc »

Un homme parcourt la Haute-Vienne et ses alentours, en quête de vengeance. Méthodiquement, il va tuer plusieurs personnes qui, par le passé, ont fait du mal à lui ou à sa famille, et signe ses crimes en laissant une pièce près de la victime. Celui qui estime être un « hibou », c’est-à-dire un individu simple et honnête, va enfin prendre sa revanche sur les malfaisants.

Ce premier ouvrage de Denis Julin séduit dès son amorce. On comprend d’ailleurs assez vite que l’écrivain n’est pas à la recherche du tape-à-l’œil, de la surenchère sanglante ou de la traque du tueur en série machiavélique. Nous sommes ici dans une littérature policière on ne peut guère plus humaine et crédible, puisqu’elle nous narre la croisade armée d’un anonyme qui a décidé de se réveiller et de châtier celles et ceux qui ont offensé ses proches. Le chauffard responsable de la mort de sa fille, celui qui lui a fait porter le chapeau dans une histoire de vol, mais également un commerçant très cynique, un ancien voisin particulièrement indélicat… Tous les nuisibles qui ont un jour eu le malheur de s’en prendre au protagoniste de ce roman vont le payer. Il est d’ailleurs évident que l’on n’a pas affaire à un énième Charles Bronson ou rédempteur de cet acabit, capable d’encaisser les coups comme les balles. Notre héros n’a pas véritablement de nom ni de prénom, a un physique quelconque, en vient même à douter de sa vendetta meurtrière lorsqu’il découvre en l’un de ses anciens bourreaux… un homme devenu prêtre. Aucun jugement moral de la part de Denis Julin, juste la description de cette razzia. Avec des mots fins et habiles, l’auteur nous invite également à de jolies digressions géographiques et touristiques en fonction des lieux visités, rendues fort agréables par une langue poétique. Dans le même temps, alors que l’on suit le parcours de notre justicier raconté au présent, nous avons également droit à la traque du policier, Romain Antoine Lazarus Brunie, obstiné et malin, accompagné d’une délicieuse Lætitia, et qui saura se faire aider tout au long de son investigation, notamment par une ancienne institutrice qui aura des démonstrations de profiler.

Un roman qui séduit par sa maîtrise autant que l’intelligence et la modestie de ses propos. Avec un final émouvant proche d'un film très connu, on ne peut qu’être charmé par une lecture aussi humble, délicate et humaine.


LA LEZARDE DU HIBOU - DENIS JULIN LA LEZARDE DU HIBOU - DENIS JULIN
14,00 €




JULIN Denis
Voir la biographie

Sur Radio-Campus, on parle du livre de Gilles Delmotte, Un tueur en héritage

29 novembre à 15 h 30  Radio Campus
Présentation et échange autour du livre de Gilles Delmotte, Un tueur en héritage


UN TUEUR EN HERITAGE - Gilles DELMOTTE UN TUEUR EN HERITAGE - Gilles DELMOTTE
16,00 €




DELMOTTE Gilles
Voir la biographie

Salon du livre à Vierzon le 17 novembre 2018

 

 

Jean-Michel ROCHE

Denis JULIN

Guy TRISTAN


Vade retro Satanas de Luc FORI, des lecteurs commentent sur Babelio
William Carvault est comme certains crus de Bordeaux, il se bonifie avec l'âge! Entre humour et dérision, il mène son enquête de Bourges à Bruxelles à la recherche d'extrémistes convaincus ou opportunistes. Chacun accepte ses propres compromissions pour se convaincre de sa propre existence. Les prêcheurs ânonnent des lignes du coran apprises par coeur et ce pauvre wc doit bafouiller les pires mensonges pour réconcilier son enquête et sa vie de couple...Et puis il y aussi le brave copain Rodger qui rentre dans le tas et bouscule tout...Un éléphant dans un magasin de porcelaine... Une histoire policière bien sympa qui nous emmène là où on ne l'attend pas ...C 'est pas el zarbi qui dira le contraire !
 
 
On ne pense pas que des terroristes, quel que soit leur combat, soient dotés d'un grand sens de l'humour : on ne plaisante avec leurs croyances. le sujet n'a rien de comique, s'agissant d'attentats barbares. Cependant, Luc Fori démontre qu'il est possible de traiter la question avec le sourire. C'est donc sous forme de "comédie policière" qu'il évoque les djihadistes. Que des fanatisés soient extrêmement dangereux, c'est sûr car ils trouveraient n'importe quel prétexte pour pratiquer la charia et exterminer des gens, dans un esprit kamikaze. La riposte ne peut qu'être aussi "radicale" que leurs attaques.
Le problème est sensible actuellement, mais on peut présenter les choses avec une drôlerie sympathique, dans un roman à suspense où prime l'action avec ses péripéties débridées. Sa philosophie : “Faites l'humour, pas la guerre”. Évoquer des thèmes très sérieux et le contexte actuel de cette façon amusée, est une excellente chose. Un roman à lire et à faire lire !
 
 
Quelle belle découverte que ce roman de Luc Fori ! le sujet (le Djihad, les attentas, les salafistes...) est douloureux et aurait pu me faire abandonner la lecture au bout de trois pages. Mais l'humour déjanté avec lequel Luc Fori aborde l'histoire m'a convaincue de poursuivre ma lecture et franchement, j'ai adoré : les jeux de mots, les sous-entendus, le second degré. C'est un humour inattendu, qui vous surprend au détour d'une phrase et vous décroche à minima un large sourire. SI le personnage principal, William Carvault (W.C !), est attachant, moi, celui que j'ai préféré c'est Roger (Prononcer Rodgeur) aux yeux bleu Butagaz. Tout un programme... Oui, un délice croustillant ce Vade retro Satanas !

VADE RETRO SATANAS - Luc FORI VADE RETRO SATANAS - Luc FORI
14,00 €




FORI Luc
Voir la biographie

Connexions tragiques – Luc Fori
Je suis né à Orléans en l’an de grâce 1958 sous le règne naissant du grand Carolus De Gaulle, mais j’aurais aussi bien pu naître à Hanvers et mourir à l’Endroit. J’ai abandonné la lecture du « club des cinq « quand j’ai découvert un roman de René Fallet qui traînait chez mes parents. J’ai dévoré toute son œuvre ainsi que de nombreux San Antonio avec une lampe électrique sous les draps. Mes études littéraires m’ont ensuite conduit aux sources classiques de ces auteurs et j’ai pu comprendre ce qui me plaisait dans les livres : une langue qui claque et chante au service des idées, de belles histoires, non pour endormir le lecteur mais pour le réveiller…
Le roman noir américain et le blues sont mes autres carburants. Dans une autre vie j’ai été un guitariste potable, surtout après qu’un divorce m’ait donné beaucoup de temps pour travailler mes plans ! Mais j’ai dû abandonner ce filon car j’avais des crampes aux doigts, ça s’invente pas…L’écriture de « Choc berry blues » m’a enfin permis de concilier tout ça puisqu’il peut se lire à la fois comme un polar prenant et amusant et comme un conte philosophique sur les errances de la Pac dans nos belles campagnes…Hommage à Jim Thompson, on suit l’histoire dans la peau d’un enquêteur à la fois minable et sympa : le personnage de William Carvault était né, pour le meilleur et pour le pire car j’ai du mal à m’en défaire maintenant qu’un deuxième volume est en cours de parution!
Amateur de romans noirs et de blues, Luc Fori partage son temps entre son métier d’enseignant et l’écriture. Il a déjà semé quelques nouvelles et quelques chansons enregistrées par le groupe Jo Sature dont il fut le guitariste.

Luc Fori

 

Extraits :
« Lui, il n’est plus un paumé maintenant. Il a fini de se faire baiser. Il est devenu un prédateur. Ça lui plaît bien ce mot-là, prédateur, c’est ça, un prédateur. Au sommet de la chaîne alimentaire, au sommet de la création, au sommet, il y a toujours les prédateurs… Il se regarde sur la glace à côté du lit en retroussant légèrement les dents pendant que l’ordinateur se met en marche. En route prédateur !»

Le détective William Carvault, aux méthodes plus que musclées, reprend du service pour traquer un tueur en série fascisant qui pourchasse les femmes seules sur les sites de rencontres en ligne et sème leurs cadavres mutilés dans les environs de Bourges. Alors que la police cherche une piste dans une affaire de cadavres de femmes mutilées, William Carvault tombe sur un indice.

 
Cette enquête nous emmène dans les dessous de la toile et des rencontres sur internet. Un ancien enquêteur, devenu agent immobilier, va se retrouver à rempiler, malgré lui, pour aider la police dans cette investigation. Les meurtres de ces femmes qui ne se connaissent pas et qui sont éloignées géographiquement, qu’ont-elles en commun ? Comment William va faire la relation, percer le mystère qui à priori tourne autour de lui ? 

L’auteur signe ici un excellent polar, il distille très sporadiquement les informations et en fait un roman où le suspense est maintenu jusqu’à la fin, totalement inattendue. Une plume très addictive, entraînante, ponctuée d’humour et de sarcasme rend la lecture encore plus captivante. J’ai passé un très agréable moment de lecture et je le recommande vivement.

Je remercie l’auteur pour sa confiance et sa dédicace très personnalisée
 

 

 


CONNEXIONS TRAGIQUES Nelle éd - Luc FORI CONNEXIONS TRAGIQUES Nelle éd - Luc FORI
14,00 €




FORI Luc
Voir la biographie

Gilles Delmotte sur les plaisirs de Marc Page

lesplaisirsdemarcpage


UN TUEUR EN HERITAGE - Gilles DELMOTTE UN TUEUR EN HERITAGE - Gilles DELMOTTE
16,00 €




DELMOTTE Gilles
Voir la biographie

Gilles Delmotte sur France pass TV

 

 

 


UN TUEUR EN HERITAGE - Gilles DELMOTTE UN TUEUR EN HERITAGE - Gilles DELMOTTE
16,00 €




DELMOTTE Gilles
Voir la biographie

Gilles Delmotte sur France pass TV

 

 

 


UN TUEUR EN HERITAGE - Gilles DELMOTTE UN TUEUR EN HERITAGE - Gilles DELMOTTE
16,00 €




DELMOTTE Gilles
Voir la biographie

Un Tueur en héritage de Gilles Delmotte : 1er prix du groupe Facebook espionnage

premier_prix_Tueur_en_he_ritage.png


UN TUEUR EN HERITAGE - Gilles DELMOTTE UN TUEUR EN HERITAGE - Gilles DELMOTTE
16,00 €




DELMOTTE Gilles
Voir la biographie

https://aufildesevasionslivresques.blogspot.com/ La Lézarde du hibou
Premier roman de l'auteur, La lézarde du hibou est un roman de vengeance, une vengeance menée par un être désespéré et qui sera implacable...
 
Ce roman est un thriller où l'on suit d'un côté un meurtrier qui sème les cadavres partout où il passe, tout en connaissant ses motivations et de l'autre côté, on suit un enquêteur qui le suit à la trace, en s'apercevant petit à petit que tous les meurtres sur lesquels il enquête sont les crimes d'un seul et même homme...
 
Un jeu du chat et de la souris qui nous promène dans le Limousin principalement. Une soif de vengeance désespérée de la part d'un homme qui a toujours été trop gentil avec les autres, quitte à s'avilir, et qui un jour, décide de devenir bourreau plutôt que victime et va régler ses comptes avec ses fantômes du passé.
 
Un thriller à l'intrigue intéressante et bien écrite. Le rythme est plutôt enlevé et les personnages intéressants.
Mais il m'a manqué quelque chose... de la modernité... Le ton du roman était assez vieillot, je trouve, et j'ai eu l'impression de lire un "vieux" roman, un thriller pour un public d'un certain âge...
 
Mis à part ce bémol, le roman se lit vite et on s'attache aux personnages, que ce soit le tueur ou l'enquêteur, tous deux avec leurs forces et leurs faiblesses...
 
Un roman à découvrir avec cette nouvelle plume du polar

LA LEZARDE DU HIBOU - DENIS JULIN LA LEZARDE DU HIBOU - DENIS JULIN
14,00 €




JULIN Denis
Voir la biographie

sur aufildesevasionslivresques.blogspot.com Delphine LEROY vient de lire Un Tueur en héritage
Quatre milliardaires décrépis, un soldat viré, une orpheline gâtée, il n'avait pas fallu longtemps à Edgar pour comprendre qu'il s était fait piéger. Fouiner dans les secrets des milliardaires ne pouvait que mal finir. Il ne manquait qu'un hacker prétentieux, un général zélé et un agent dégradé du FBI pour l'entraîner plus profondément dans cet enfer. À bien y réfléchir, se terrer dans un village abandonné n'était pas une si bonne idée... Sur leur déclin, les hommes qui le traquent s'acharnent à récupérer leur secret volé. Mais celui-ci dévoile bientôt les fractures du passé qui les font trembler. Les contours de la vérité se dessinent dans les flammes de leur colère, ou n'est-ce qu'une nouvelle trahison qui finira par les perdre tous ?
Avec ce roman, l'auteur nous livre un roman survolté et qui ne nous laisse aucun répit.
Edgar est engagé par un vieux milliardaire sur son lit de mort, pour protéger une jeune adolescente dans un pensionnat. Le lendemain de son engagement, le milliardaire meurt et Edgar s'aperçoit qu'il a été piégé. Non seulement, il n'a pas reçu l'argent prévu mais il est recherché par les autorités et des mercenaires cherchent à le tuer...
Gilles Delmotte nous plonge dans une chasse à l'homme effrénée où tous les coups bas sont permis. Un tueur en héritage est un véritable roman de pouvoir, d'espionnage, de complots et de survie, le tout mis au goût du jour avec la technologie moderne et ses hackers.
J'ai adoré ce roman qui m'a tenu en haleine tout au long de ses 600 pages. Gilles Delmotte maîtrise son intrigue de main de maître et grâce à sa plume fluide nous offre un thriller haletant et très addictif.
Ce roman est le premier tome d'une trilogie et même si nous n'avons pas toutes les réponses à la fin de notre lecture, LE TUEUR EN HÉRITAGE nous offre une captivante évasion livresque. Le deuxième tome sort d'ici l'an prochain chez Pavillon Noir.
 
Un auteur et une lecture que je vous recommande vivement :)
 
Je remercie les éditions Pavillon Noir pour leur confiance.
 

UN TUEUR EN HERITAGE - Gilles DELMOTTE UN TUEUR EN HERITAGE - Gilles DELMOTTE
16,00 €




DELMOTTE Gilles
Voir la biographie

Les Lectures de Maud : Le Vol de Lucrèce - Luce Marmion : Les pages se tournent toutes seules

Nous voici plongés dans la première enquête de l’Agence Demorsy. Une équipe de privés qui va devoir mettre en échec un voleur d’œuvres d’art, puis un groupe de trafiquants de drogue. Se pourrait-il que les affaires soient liées ?
Adrien Magadur, un ancien flic des Stup, va se retrouver à enquêter, parfois en marge de son équipe ; afin de résoudre les différentes énigmes qui se succèdent. Un personnage bourru mais attachant. Cette équipe va devoir faire face à de multiples embuches, à des impasses, avec une cohésion de groupe également amicale.
Un rythme soutenu, les pages se tournent toutes seules, tant l’envie de connaitre la suite se fait sentir. J’ai été emporté par cette quête de retrouver « Le Lucrèce », et sensible à tous les obstacles que les différents personnages vont devoir surmonter, tout particulièrement Maga. Cette histoire addictive vous amènera au dénouement final sans vous en rendre compte.
L’auteur nous entraîne, avec une plume que j’affectionne particulièrement, dans une sombre affaire, avec au premier rang « l’Art », on ressent la passion de l’auteur pour la peinture. Un régal de lecture, un excellent moment, j’en redemande !!!


LE VOL DE LUCRÈCE - Luce MARMION LE VOL DE LUCRÈCE - Luce MARMION
14,00 €




MARMION Luce
Voir la biographie

- page 1 de 14