Newsletter :


Revue de Presse
Salon du livre à Vierzon le 17 novembre 2018

 

 

Jean-Michel ROCHE

Denis JULIN

Guy TRISTAN


Gilles Delmotte sur les plaisirs de Marc Page

lesplaisirsdemarcpage


UN TUEUR EN HERITAGE - Gilles DELMOTTE UN TUEUR EN HERITAGE - Gilles DELMOTTE
16,00 €




DELMOTTE Gilles
Voir la biographie

Gilles Delmotte sur France pass TV

 

 

 


UN TUEUR EN HERITAGE - Gilles DELMOTTE UN TUEUR EN HERITAGE - Gilles DELMOTTE
16,00 €




DELMOTTE Gilles
Voir la biographie

Gilles Delmotte sur France pass TV

 

 

 


UN TUEUR EN HERITAGE - Gilles DELMOTTE UN TUEUR EN HERITAGE - Gilles DELMOTTE
16,00 €




DELMOTTE Gilles
Voir la biographie

Un Tueur en héritage de Gilles Delmotte : 1er prix du groupe Facebook espionnage

premier_prix_Tueur_en_he_ritage.png


UN TUEUR EN HERITAGE - Gilles DELMOTTE UN TUEUR EN HERITAGE - Gilles DELMOTTE
16,00 €




DELMOTTE Gilles
Voir la biographie

https://aufildesevasionslivresques.blogspot.com/ La Lézarde du hibou
Premier roman de l'auteur, La lézarde du hibou est un roman de vengeance, une vengeance menée par un être désespéré et qui sera implacable...
 
Ce roman est un thriller où l'on suit d'un côté un meurtrier qui sème les cadavres partout où il passe, tout en connaissant ses motivations et de l'autre côté, on suit un enquêteur qui le suit à la trace, en s'apercevant petit à petit que tous les meurtres sur lesquels il enquête sont les crimes d'un seul et même homme...
 
Un jeu du chat et de la souris qui nous promène dans le Limousin principalement. Une soif de vengeance désespérée de la part d'un homme qui a toujours été trop gentil avec les autres, quitte à s'avilir, et qui un jour, décide de devenir bourreau plutôt que victime et va régler ses comptes avec ses fantômes du passé.
 
Un thriller à l'intrigue intéressante et bien écrite. Le rythme est plutôt enlevé et les personnages intéressants.
Mais il m'a manqué quelque chose... de la modernité... Le ton du roman était assez vieillot, je trouve, et j'ai eu l'impression de lire un "vieux" roman, un thriller pour un public d'un certain âge...
 
Mis à part ce bémol, le roman se lit vite et on s'attache aux personnages, que ce soit le tueur ou l'enquêteur, tous deux avec leurs forces et leurs faiblesses...
 
Un roman à découvrir avec cette nouvelle plume du polar

LA LEZARDE DU HIBOU - DENIS JULIN LA LEZARDE DU HIBOU - DENIS JULIN
14,00 €




JULIN Denis
Voir la biographie

sur aufildesevasionslivresques.blogspot.com Delphine LEROY vient de lire Un Tueur en héritage
Quatre milliardaires décrépis, un soldat viré, une orpheline gâtée, il n'avait pas fallu longtemps à Edgar pour comprendre qu'il s était fait piéger. Fouiner dans les secrets des milliardaires ne pouvait que mal finir. Il ne manquait qu'un hacker prétentieux, un général zélé et un agent dégradé du FBI pour l'entraîner plus profondément dans cet enfer. À bien y réfléchir, se terrer dans un village abandonné n'était pas une si bonne idée... Sur leur déclin, les hommes qui le traquent s'acharnent à récupérer leur secret volé. Mais celui-ci dévoile bientôt les fractures du passé qui les font trembler. Les contours de la vérité se dessinent dans les flammes de leur colère, ou n'est-ce qu'une nouvelle trahison qui finira par les perdre tous ?
Avec ce roman, l'auteur nous livre un roman survolté et qui ne nous laisse aucun répit.
Edgar est engagé par un vieux milliardaire sur son lit de mort, pour protéger une jeune adolescente dans un pensionnat. Le lendemain de son engagement, le milliardaire meurt et Edgar s'aperçoit qu'il a été piégé. Non seulement, il n'a pas reçu l'argent prévu mais il est recherché par les autorités et des mercenaires cherchent à le tuer...
Gilles Delmotte nous plonge dans une chasse à l'homme effrénée où tous les coups bas sont permis. Un tueur en héritage est un véritable roman de pouvoir, d'espionnage, de complots et de survie, le tout mis au goût du jour avec la technologie moderne et ses hackers.
J'ai adoré ce roman qui m'a tenu en haleine tout au long de ses 600 pages. Gilles Delmotte maîtrise son intrigue de main de maître et grâce à sa plume fluide nous offre un thriller haletant et très addictif.
Ce roman est le premier tome d'une trilogie et même si nous n'avons pas toutes les réponses à la fin de notre lecture, LE TUEUR EN HÉRITAGE nous offre une captivante évasion livresque. Le deuxième tome sort d'ici l'an prochain chez Pavillon Noir.
 
Un auteur et une lecture que je vous recommande vivement :)
 
Je remercie les éditions Pavillon Noir pour leur confiance.
 

UN TUEUR EN HERITAGE - Gilles DELMOTTE UN TUEUR EN HERITAGE - Gilles DELMOTTE
16,00 €




DELMOTTE Gilles
Voir la biographie

Les Lectures de Maud : Le Vol de Lucrèce - Luce Marmion : Les pages se tournent toutes seules

Nous voici plongés dans la première enquête de l’Agence Demorsy. Une équipe de privés qui va devoir mettre en échec un voleur d’œuvres d’art, puis un groupe de trafiquants de drogue. Se pourrait-il que les affaires soient liées ?
Adrien Magadur, un ancien flic des Stup, va se retrouver à enquêter, parfois en marge de son équipe ; afin de résoudre les différentes énigmes qui se succèdent. Un personnage bourru mais attachant. Cette équipe va devoir faire face à de multiples embuches, à des impasses, avec une cohésion de groupe également amicale.
Un rythme soutenu, les pages se tournent toutes seules, tant l’envie de connaitre la suite se fait sentir. J’ai été emporté par cette quête de retrouver « Le Lucrèce », et sensible à tous les obstacles que les différents personnages vont devoir surmonter, tout particulièrement Maga. Cette histoire addictive vous amènera au dénouement final sans vous en rendre compte.
L’auteur nous entraîne, avec une plume que j’affectionne particulièrement, dans une sombre affaire, avec au premier rang « l’Art », on ressent la passion de l’auteur pour la peinture. Un régal de lecture, un excellent moment, j’en redemande !!!


LE VOL DE LUCRÈCE - Luce MARMION LE VOL DE LUCRÈCE - Luce MARMION
14,00 €




MARMION Luce
Voir la biographie

Les Lectures de Maud : la Lézarde du Hibou - Denis Julin : J’ai savouré cette découverte...

L’histoire d’un « Hibou » atypique, qui nous entraîne dans sa quête de vengeance. Comment ne pas lui donner raison de vouloir régler ses comptes avec les personnes qui l’ont blessé, qui lui ont fait du tort, durant toute sa vie… Ce vieil homme m’a attendrie dès les premières pages, dès les premiers méfaits, ce qui le guide n’est pas uniquement de punir les « coupables », mais l’Amour pour sa femme et sa famille. Parallèlement, Romain enquête sur cette série de morts qui n’ont à priori rien en commun, hormis la signature très particulière du meurtrier. Un jeu du chasseur et de la proie va alors débuter.
La plume fluide de l’auteur m’a délectée par cette histoire. Même si le lecteur connaît le meurtrier dès le départ, les informations sont distillées très sporadiquement ce qui rend le récit très entrainant et dynamique. La curiosité entraine très efficacement le lecteur aux côtés du « Hibou ». J’ai savouré cette découverte et je pense qu’un très agréable moment de lecture vous attend.


LA LEZARDE DU HIBOU - DENIS JULIN LA LEZARDE DU HIBOU - DENIS JULIN
14,00 €




JULIN Denis
Voir la biographie

Les Lectures de Maud : De Sucre et de Sang - Pascal Grand : un régal. Une découvert ...

Nous sommes plongés juste avant la Révolution Française, où les techniques de médecine légale débutent avec Monsieur Toussaint (chirurgien juré, autrement dit légiste), ce sont les prémices des autopsies et de leur reconnaissance au tribunal. Pourquoi différents corps mutilés sont-ils ainsi retrouvés ? Une enquête qui semble aller de surprises en rebondissements, jusqu’aux faits les plus inattendus. Toussaint et Cerisier vont mener leur enquête en dehors des sentiers battus, malgré la pression de leurs supérieurs ; ils ne croient pas ce qu’avancent les émissaires du Roi. Ils vont devoir ruser pour trouver le ou les vrais coupables de ces meurtres et leurs mobiles. Des personnages, à la fois bien décrits mais qui gardent leur part de suspense et d’intrigue.
L’auteur, grâce à une plume et un style très littéraires, nous immerge dans un temps où les test ADN n’existaient pas et pourtant on voit émerger des réflexions et des attitudes encore utilisées de nos jours. Une très belle découverte, une plume posée qui m’a ravie, un style à la fois entraînant et intriguant. Un polar qui mélange meurtre et histoire, un régal. Une découverte que je conseille à tous ceux qui acceptent de faire un saut dans le temps.


DE SUCRE ET DE SANG - Pascal GRAND DE SUCRE ET DE SANG - Pascal GRAND
14,00 €




GRAND Pascal
Voir la biographie

Les Lectures de Maud : Le Mur dans la Peau - Luce Marmion : L’auteur m’a littéralement envoûtée

Une enquête dans le monde de l’art où vont se mêler horreur, beauté et amour. Des sentiments opposés ? Pas forcément. Cette équipé de privés, accompagné d’un flic vont se confronter à de multiples enquêtes, ne seraient-elles pas liées ? Les fausses routes et impasses s’enchaînent. Quand la vie professionnelle et la vie privée se trouvent emmêlées. Des personnages tous aussi pittoresques les uns que les autres, avec chacun leur spécialité, leur force et leur faiblesse. Une équipe atypique et attachante.

Toute de suite, le rythme soutenu nous happe. Le lecteur est entraîné dans une course folle afin de retrouver, si possible vivante, une puis des jeunes filles qui disparaissent. Une écriture claire, entraînante, très agréable compose cette œuvre, le filigrane des risques des rencontres sur internet est bien abordé sans être ni moralisateur ni le centre de l’histoire. L’art a une belle place prédominante dans cette enquête. L’auteur m’a littéralement envoûtée par son écriture et son histoire, le lecteur ressent les mêmes émotions que les protagonistes : la frustration des multiples impasses, la joie, l’horreur, la peur, l’amour…. J’ai même ressenti de l’empathie…. Et vous ?


LE MUR DANS LA PEAU - Luce MARMION LE MUR DANS LA PEAU - Luce MARMION
14,00 €




MARMION Luce
Voir la biographie

La Rep du Centre : Un Tueur en héritage

Ce polar signé d'un pilote de ligne à la plume vive, est annoncé comme le premier tome d'une trilogie Nom de code. Avec ce Tueur en héritage, l'auteur embarque le lecteur dans un univers impitoyable, celui du business et du pouvoir.


UN TUEUR EN HERITAGE - Gilles DELMOTTE UN TUEUR EN HERITAGE - Gilles DELMOTTE
16,00 €




DELMOTTE Gilles
Voir la biographie

Gros coup de coeur sur http://mafabriquedepolars.com : La Lézarde du hibou, de Denis Julin...

« Un suspense à la Chabrol », ai-je lu quelque part. Et, ma lecture achevée, je dois convenir que ce jugement est parfaitement fondé. Sur le plan de l’atmosphère, c’est tout-à-fait ça. On s’attache immédiatement à cet homme simple, banal, mais que la vie n’a pas épargné et qui est embarqué dans une croisade qui doit solder toutes ses amertumes et toutes les meurtrissures que le destin lui a infligées. L’intérêt de ce récit réside principalement  dans sa construction qui fait alterner plusieurs parcours parallèles mais qui finissent quand-même par se croiser : celui du héros, celui du policier qui est sur ses traces et celui des victimes. L’écriture et simple mais soignée et, alliée à un suspense bien entretenu, elle contribue à rendre ce récit attrayant. Le dénouement est moral et m’a parfaitement convenu. J’ai dévoré ce polar auquel je n’avais de cesse de revenir chaque fois que les contingences extérieures interrompaient ma lecture. Je conseille vivement ce roman à celles et ceux qui aiment les polars au sens classique du terme d’où sont exclus le gore, le trash et une certaine forme de complaisance avec la violence mais dans lesquels le suspense est prenant.

La lézarde du hibou, de Denis Julin, éditions Pavillon noir, 2018, 287 pages, 14 €


LA LEZARDE DU HIBOU - DENIS JULIN LA LEZARDE DU HIBOU - DENIS JULIN
14,00 €




JULIN Denis
Voir la biographie

Sur amicalementnoir.blog La Lézarde du Hibou

La vengeance est « bien » un plat qui se mange froid …

 Lorsque l’homme « le hibou » décide de punir un à un tous ces cancrelats qui l’ont brisé, humilié, tourmenté !!!! Hommes, femmes, victimes d’un seul mortel. Car tous ceux qui ont eu à faire avec « le hibou » en feront les frais.

Les guet-apens tendus sont réfléchis. Il est calme, posé, pas de panique … lorsqu’il passe à l’acte … Tout est en maîtrise.

Mais il va avoir du remords notre homme, lorsqu’il rencontrera l’un de ses bourreaux … même s’il ira jusqu’au bout.

Car il a un coeur, notre hibou : il a aimé passionnément … un malheur, deux malheurs … douleurs, tristesse, colères, vengeance !!!!

Un roman très sombre à découvrir. Une écriture très agréable ; un rythme rapide ; des chapitres courts. Tous les personnages dégagent de l’empathie, de la sympathie, du mépris ; bref tous ne laissent pas indifférents.

L’auteur maîtrise tous les liens noués entre le vengeur et ses victimes. Les petits indices laissés sur les lieux des crimes sont originaux.

Petit bémol : la fin de l’enquête policière est menée mi-professionnelle, mi-histoire d’amour … bof !!!

Moment très agréable de lecture. Une histoire à multis-tiroirs bien rangée. ♥♥♥

Auteur à suivre.

Je remercie chaleureusement les éditions du Pavillon noir pour leur confiance. Sortie nationale le 12 avril 2018.

Résumé : Il  a toujours été gentil…

Le « hibou » c’est lui, un homme simple, banal, comme on en trouve des millions. Honnête, travailleur, il a fondé une famille puis a vieilli, en enfouissant au fond de son âme un drame de jeunesse. Certains se sont moqués de lui, d’autres ont voulu jouer au plus fort, et ils ont toujours gagné car jamais il ne s’est rebellé… par Amour pour « Elle ».

Jusqu’à ce jour où le déclic se fait entendre, celui d’une pendule dont on ne peut acheter les secondes, celui d’un chien d’acier qu’on lève sur une arme,
Un signe du destin qui lui fait relever la tête et le charge d’une mission : retrouver toutes ces personnes qui l’ont fait souffrir.

Puis les anéantir … Une par une…

Biographie de l’auteur : Denis Julin est un promeneur du passé, fossoyeur de nos regrets et confident de nos désirs les plus noirs. Il se fait remarquer lors de plusieurs concours de nouvelles (Pau, Bergerac, Pamiers, Chalabre ou même Gatineau au Québec), et en publie plusieurs recueils. Il nous livre ici son premier roman limousin, celui d’un anti-héros qui franchit un matin la frontière de la moralité et de la bienséance, cette ultime barrage qui contient avec peine parfois nos désirs refoulés et qu’un rien peut emporter sous la pression de la vie…


LA LEZARDE DU HIBOU - DENIS JULIN LA LEZARDE DU HIBOU - DENIS JULIN
14,00 €




JULIN Denis
Voir la biographie

Crimino corpus : De Sucre et de sang
 

DE SUCRE ET DE SANG - Pascal GRAND DE SUCRE ET DE SANG - Pascal GRAND
14,00 €




GRAND Pascal
Voir la biographie

https://aufildesevasionslivresques.blogspot.com/ Le Mur dans la peau
Avis : 
 
Avec ce deuxième roman, Luce Marmion nous entraîne dans une enquête sur un tueur en série, dépeçant ses victimes rencontrées sur le net.
Tout commence avec une femme qui démarche une agence de détectives où officie le personnage principal, Adrien Magadur, ancien policier. Elle cherche sa colocataire et amie, disparue depuis quelques jours et craint qu'il ne lui soit arrivé malheur.
Adrien et son équipe vont se jeter dans cette enquête qui va les mener à s'interroger sur plusieurs disparitions de femmes ayant été en lien avec le même homme sur un site de rencontres...
En parallèle, on suit Marie, jeune fille qui évolue dans le milieu du graffiti dans les rues de Paris et qui va croiser le chemin d'un artiste, qui va bouleverser sa vie...
Ce roman fut un excellent moment de lecture grâce à la plume dynamique et maîtrisée de l'auteure et cette captivante incursion dans le monde du street art parisien.
Le mur dans la peau est un thriller aux intrigues étoffées, qui se croisent et décroisent dans un harmonieux ensemble.
J'ai beaucoup aimé le personnage de Magadur, flic désabusé, qui est un personnage fort et emblématique, pour qui j'ai ressenti beaucoup d'empathie et que j'espère retrouver dans un prochain roman. C'est un antihéros aux nombreuses failles, mais qui est profondément humain et protecteur.
L'alchimie entre tous les personnages fonctionne parfaitement.
Le mur dans la peau est un thriller à découvrir tant l'enquête vous captivera de bout en bout. Découvrir la plume et l'univers de Luce Marmion vous fera voyager de Paris à New-York et vous fera passer de la bluette adolescente aux tréfonds de l'horreur à coups de bombes à graffitis et de bistouris...
Je remercie les éditions du Pavillon Noir pour la découverte de ce roman :)

LE MUR DANS LA PEAU - Luce MARMION LE MUR DANS LA PEAU - Luce MARMION
14,00 €




MARMION Luce
Voir la biographie

les lectures de Maud : Le Vol de Lucrèce
 
   
 
Nous voici plongés dans la première enquête de l'Agence Demorsy. Une équipe de privés qui va devoir mettre en échec un voleur d'oeuvres d'art, puis un groupe de trafiquants de drogue. Se pourrait-il que les affaires soient liées ?
Adrien Magadur, un ancien flic des Stup, va se retrouver à enquêter, parfois en marge de son équipe ; afin de résoudre les différentes énigmes qui se succèdent. Un personnage bourru mais attachant. Cette équipe va devoir faire face à de multiples embuches, à des impasses, avec une cohésion de groupe également amicale.
Un rythme soutenu, les pages se tournent toutes seules, tant l'envie de connaitre la suite se fait sentir. J'ai été emporté par cette quête de retrouver « le Lucrèce », et sensible à tous les obstacles que les différents personnages vont devoir surmonter, tout particulièrement Maga. Cette histoire addictive vous amènera au dénouement final sans vous en rendre compte.
L'auteur nous entraîne, avec une plume que j'affectionne particulièrement, dans une sombre affaire, avec au premier rang « l'Art », on ressent la passion de l'auteur pour la peinture. Un régal de lecture, un excellent moment, j'en redemande !!!
Je recommande vivement la suite, « le Mur dans la Peau »

LE VOL DE LUCRÈCE - Luce MARMION LE VOL DE LUCRÈCE - Luce MARMION
14,00 €




MARMION Luce
Voir la biographie

sur http://www.rayonpolar.com, La Lézarde du hibou

Romain Brunie est capitaine de police à la PJ d’Orléans. Il enquête sur une série de crimes dont tout porte à croire que la vengeance est le mobile. Il y a d’abord eu le meurtre d’une coiffeuse sexagénaire de Machecoul, en Loire-Atlantique, prénommée Marie-Ange. On n’a guère de témoignages précis, sauf de gens ayant aperçu la voiture de l’assassin. Peu après, à Vendôme, la mort de Jérôme Grasset va de pair avec celle de Marie-Ange. Bien que ça remonte à plus de quarante ans, le tueur avait des comptes à régler avec ces deux-là. Il a laissé en évidence une pièce d’un Franc près de chaque victime. Il n’en a pas fini avec le passé. C’est dans la maison de retraite où réside M.Mesnard qu’il va sévir. Car l’homme lui causa un gros préjudice voilà bien longtemps.

L’inconnu qui assouvit sa vengeance ne s’est jamais rebellé durant toute sa vie. Pourtant, il a eu affaire à quelques personnages fort désagréables, voire pire. Avec son épouse Caroline, ils avaient fondé une famille, menant une existence ordinaire. Malgré tout, il a encore des raisons d’en vouloir au nommé Pascal Duret, responsable d’un terrible drame qui marqua leur vie. Il estime n’avoir aucune raison de pardonner à ce type-là. Et puis, il y a aussi le cas de Roger Rossignol. À une époque, ce dernier fut leur voisin. Quelqu’un de malsain et, pour le dire clairement, un véritable emmerdeur. Ce que confirmera par la suite l’enquête de Romain Brunie, auprès du voisinage actuel. Une nouvelle fois, on trouve une pièce d’un Franc près du cadavre. La série criminelle continue.

Le tueur n’en a pas fini. Il est temps de s’attaquer à son propre gendre, qui maltraite sa fille depuis des années. C’est à l’issue d’une poursuite en voiture que l’assassin abat sa cible. La prochaine victime se trouve à Arcachon, sur son bateau. Il doit payer pour un vieux différend commercial qui affecta beaucoup Caroline, l’épouse du tueur. Pendant ce temps, Romain Brunie s’est installé dans la région de Nexon, tentant de cerner le profil de l’assassin. Le policier fait la connaissance de Lætitia, ravissante jeune femme avec laquelle il devient intime. C’est par son intermédiaire qu’il rencontre l’ancienne institutrice de Nexon, âgée de soixante-quinze ans. En effet, la plupart des victimes sont originaires de cette commune, la vieille dame se souvient d’eux, de leurs caractères. Quant au tueur, il reste une étape importante dans l’accomplissement de sa vengeance…

(Extrait) “Rien de neuf dans le canard. Relevé d’empreintes ADN, prises de témoignages et conjectures. Si mon jeune gendarme d’hier fait le rapprochement avec mon interpellation sur le parking, nul doute qu’il va sentir ses jambes trembler. Une Golf avec un avant bousillé, à cinquante kilomètres du crime, une heure après les faits, on ne peut que se rendre à l’évidence. Mon signalement va être donné, mais cela ne les aidera pas à me trouver, juste à être certain en cas de confrontation. L’adresse et le nom sur les papiers, s’il s’en souvient, vont les renvoyer à Limoges, dans une école de coiffure qui n’a jamais de près ou de loin entendu parler de moi. Il ne restera que le descriptif du véhicule, mais qui ira le découvrir au fond de mon garage ? Le signalement et l’acrimonie de l’acte trahissent une exécution programmée par le Milieu.”

Au sud de Limoges, en Haute-Vienne, la région limousine s’étendant de Nexon à Aixe-sur-Vienne, est probablement mal connue de la majorité des Français. Pourtant, le château de Nexon est historique, et cette commune abrita durant la 2e Guerre un centre de transit pour les Juifs étrangers, envoyés ensuite à Drancy et vers l’Allemagne nazie. Plus positif, Nexon est le siège du pôle national des arts du cirque, avec un chapiteau permanent, né de l’École Nationale du Cirque créée par Annie Fratellini et Pierre Etaix. C’est dans ce terroir que se place géographiquement cette intrigue, même si quelques meurtres vont être commis ailleurs, les victimes n’habitant plus forcément cet endroit.

C’est un double récit que nous présente l’auteur, en alternance. D’un côté, l’assassin anonyme raconte ses meurtres, non sans expliquer ce qui les justifient à ses yeux. Il s’agit d’un homme que l’on imagine fatigué, puisant dans ses forces pour accomplir ce qu’il n’a pas osé faire jusqu’à là. De l’autre, une narration traditionnelle nous permet de suivre le policier Romain Brunie dans ses investigations. Même s’il accumule des éléments, ce n’est pas strictement un roman d’enquête. Son idylle naissante avec la belle Lætitia compense la noirceur des actes du vengeur. Un suspense solide, très agréable.

Retrouvez
CLAUDE LE NOCHER
sur
action-suspense.over-blog.com
 

LA LEZARDE DU HIBOU - DENIS JULIN LA LEZARDE DU HIBOU - DENIS JULIN
14,00 €




JULIN Denis
Voir la biographie

Les lectures de l'oncle Paul :Denis JULIN : La lézarde du hibou. Une chouette petite fissure !

La vengeance est un plat qui se mange froid ! Le narrateur, qui tient à garder l’anonymat, après s’être montrer gentil toute sa vie, soit un peu plus de soixante ans, devient sous le coup d’une émotion que l’on va découvrir peu à peu, un loup. Fini le petit mouton taiseux, il va se débarrasser de quelques personnages qui lui ont pourri la vie depuis des décennies.

Pas la peine de couper les cheveux en quatre, sa première victime sera Marie-Ange, installée comme coiffeuse à Machecoul, petite commune de la Loire Atlantique. Il arrive en fin de soirée dans son échoppe après avoir pris un rendez-vous sous un faux nom. Elle a bien changé physiquement Marie-Ange qui toute jeune était démoniaque. Et elle est toujours aussi dévergondée, enfin, attirée par les mâles car elle devient toute frétillante lorsqu’il lui annonce qu’il est seul pour la soirée. C’est toi parvient-elle à prononcer lorsqu’elle le reconnait enfin aidée en cela par son visiteur du soir. Et oui, c’est lui, et il va lui laisser un gage de reconnaissance en plaçant une pièce de 1 franc de 1971 dans la coupelle destinée aux pourboires, après l’avoir trucidée en douceur par étouffement.

Il rentre chez lui à Nexon, petit village sis en Haute-Vienne, et retrouve avec plaisir sa femme Caroline, ce qui est réciproque même s’il elle ne s’exprime pas. Le seul problème, ce sont ses douleurs qu’il combat à coups de cachets et gélules.

Le lendemain, il reprend la route, à bord d’un autre véhicule. Il en possède plusieurs d’occasion mais il a la place pour les entreposer. Direction Vendôme où il rend visite, pas du tout amicale à Jérôme, celui qui le narguait naguère avec Marie-Ange. Et cette fois le meurtre qu’il perpétue est différent puisque l’homme se noie dans un véhicule destiné à la vente dans sa piscine. Aidé par quelques coups de feu dans le corps. Son geste accompli, le meurtrier rentre à nouveau chez lui, où l’attend la fidèle Caroline. Et il va ainsi continuer l’élimination de tous ceux qui à un moment ou un autre de sa vie l’ont pris pour un imbécile.

L’enquête vendômoise est confiée à Brunie, un jeune capitaine de la police judiciaire d’Orléans, qui découvre sur la margelle de la piscine une pièce de un franc, datée de 1971. Il est persuadé avoir à faire à un assassin qui signe ses forfaits mais il lui faut trouver la relation entre tous ces meurtres. Car évidemment, après avoir recherché parmi les affaires courantes des meurtres similaires, il se retrouve en charge d’une enquête qui le conduit de Machecoul à d’autres petites villes de la région, Nexon se révélant l’œil du cyclone, et même jusqu’à Arcachon.

A Aixe-sur-Vienne, où s’est produit le troisième meurtre, dans une maison de retraite, Brunie fait la connaissance de la charmante réceptionniste, Laetitia de son prénom. Tandis que Brunie ne se prénomme pas Carla mais Romain. Ce qui n’interfère pas dans l’histoire, mais il est bon parfois d’être précis.

Peu à peu Brunie, aidé par Laetitia, va remonter une piste toujours signée grâce à des pièces disposées auprès des cadavres mais dont les dates diffèrent.

 

Une enquête qui peut s’apparenter à un jeu de piste macabre, avec en toile de fond une histoire d’amour qui se profile, et une autre qui perdure depuis des décennies.

Ce jeu de piste, constitué de meurtres et de pièces de monnaie avec des dates différentes, le lecteur le suit en compagnie du meurtrier qui s’exprime à la première personne. Si l’on sait quelles sont les motivations de tueur qui ne s’attaque qu’à des individus qui lui ont pourri la vie à des moments donnés, il existe toutefois des trous dans ses explications. Notamment quel a été l’élément déclencheur qui de gentil mouton l’a transformé en prédateur.

Quant à Brunie, qui a de l’avenir, son histoire d’amour naissante ne le perturbe pas, au contraire car parfois Laetitia se montre intuitive. Peut-être trop.

Bref une intrigue machiavélique distillée par un auteur prometteur, qui scinde son récit entre deux personnages, dont seul le meurtrier s’exprime à la première personne. L’on sait que le meurtrier, s’il laisse ses pièces de monnaie sous forme d’indices, se fera prendre à la fin, lui-même l’avoue. Mais il s’est donné une mission qu’il compte bien mener jusqu’à son terme. Une histoire émouvante avec suspense et angoisse garantis.


LA LEZARDE DU HIBOU - DENIS JULIN LA LEZARDE DU HIBOU - DENIS JULIN
14,00 €




JULIN Denis
Voir la biographie

Avis de Maud V. sur Fnac.com : Un Tueur en héritage de Gilles DELMOTTE

Un pur roman d'espionnage Posté le 03 mai 2018

Dès les premières pages, le ton est lancé ; Edgar va, malgré lui, se faire embarquer dans une intrigue qu’il ne contrôle pas. Tous les ingrédients sont réunis pour que cela se termine mal pour lui, il est pourchassé, accusé d’avoir kidnappé une adolescente, alors qu’il a été « embauché » pour protéger Lara. Qui est donc cette mystérieuse Lara au centre d’intérêt du plus puissant conglomérat américain ? Sa mission va virer au désastre, ils vont devoir se souder, fuir et se cacher. Pas chose aisée quand vos poursuivants ont tous les moyens de vous suivre, de vous surveiller et même le pouvoir de vous faire disparaître. Des personnages très différents mais qui au fil des pages vont gagner la sympathie du lecteur, ce duo improbable Edgar, ancien Navy Seal et Lara, pensionnaire dans un lycée côté. Ils vont apprendre à se connaître dans le feu de l’action. Lui s’interroge sur le secret qu’elle représente ? Lara se demande si elle peut faire confiance à cet homme qui lui fait un peu peur aux premiers abords. J’ai tout de suite été enthousiasmée, par le style et le rythme de l’auteur, un roman d’espionnage qui ne laisse aucun répit au lecteur. La vitesse est très bien ressentie, l’impression d’être aux côtés d’Edgar et Lara et de vivre leurs mésaventures, une véritable chasse au duo est lancée et instrumentalisée par les plus grandes puissances gouvernementales. De complots en courses poursuites, je me jetterai sans aucun problème dans la lecture de la suite.



UN TUEUR EN HERITAGE - Gilles DELMOTTE UN TUEUR EN HERITAGE - Gilles DELMOTTE
16,00 €




DELMOTTE Gilles
Voir la biographie

- page 1 de 14