Newsletter :


MARMION Luce

Parisienne de naissance et de vie, Luce Marmion écrit depuis qu’elle sait tenir son crayon.
Poésies, nouvelles et fictions parmi lesquelles un manuscrit romancé sur l’un des membres du
groupe terroriste Action directe, un autre pour jeunes adultes, Seine de sang (non encore soumis à
l’édition). Depuis peu, elle a le temps d’achever ses textes, polars et thrillers. Parce qu’il faut du
temps pour mener un projet jusqu’à son aboutissement.
Après des études de lettres, de langues et de musicologie, elle a enseigné durant de longues
années dans le secondaire (collèges, lycées), période au cours de laquelle elle a mis en scène des
pièces de théâtre ou des adaptations d’opéras, dirigé des groupes instrumentaux et composé une
comédie musicale. Son terrain de prédilection : la Seine Saint-Denis, pour la qualité d’écoute et
l’enthousiasme rencontrés chez les adolescents des quartiers.
Parallèlement, elle a exercé diverses activités hétéroclites : traduction de textes économiques et
littéraires, piges journalistiques, hôtesse d’accueil dans un hôtel un peu louche, jobs à l’étranger
(galeries d’art), participation à la production de décors pour le cinéma et la pub…
La fréquentation de la société artistique, aussi bien visuelle que musicale ou littéraire, ainsi que le
contact avec d’autres milieux plus souterrains, lui ont permis de rencontrer une palette de
caractères dont elle s’inspire dans ses romans. Sans oublier l’un des acteurs principaux de ses
textes, le lieu, personnage à part entière dont l’empreinte a une véritable influence dans ses récits.
Le décor parisien en particulier est pour elle une source intarissable.
Si elle a pris le parti du polar pour s’exprimer, c’est avec la détermination de coller à l’actualité, de
donner vie à des héros tourmentés, complexes, souvent à la marge, mais surtout par goût de
composer une intrigue et de la mener jusqu’au bout.
De la musique au verbe, le chemin était tout tracé.



Résultats 1 - 2 sur 2