Newsletter :


COMME LES SIX DOIGTS DE LA MAIN - Jack NARVAL

COMME LES SIX DOIGTS DE LA MAIN - Jack NARVAL
Prix : 14,00 €
En stock
Total :


Orléans            Années 1980         Action directe

Mai 1985. Les « unes » des journaux affi chent la victoire des Girondins en coupe d’Europe et les derniers rebondissements de l’affaire Grégory. Ces événements ne préoccupent guère les amis du Thermidor, des étudiants familiers de ce bar orléanais où ils refont le monde en clamant leur révolte contre la société.
Mais les éclats de voix de ces potaches ne font au fi nal pas plus de bruit que le clapot du fleuve.
Alors, pour exister, pour donner du sens à leurs propos, ils échafaudent des farces destinées à ridiculiser les élites locales.
L’humour, comme arme de dérision massive. L’arrivée soudaine d’un nouveau membre, Paskof, va donner un nouvel élan à leur engagement. Ils vont ainsi se lancer dans une action plus téméraire, plus délicate, plus périlleuse… Une action directe.

On peut réussir à oublier son passé, mais il est difficile d’empêcher les autres de s’en souvenir.
Dans ce second ouvrage, Jack Narval entrouvre avec talent les portes de la mémoire, celles qui grincent et donnent le frisson.

334 PAGES     isbn 9782917843116


Description

Dans la presse :

Un discours branché pour le maire d’Orléans

Le discours du maire d’Orléans lors des fêtes de Jeanne d’Arc a été perturbé par des individus qui ont court-circuité les fils reliant certains haut-parleurs afin de diffuser leurs propres messages. Non contents d’imiter la voix du premier élu, les farceurs ont lancé grâce à ces haut-parleurs piratés des propos frisant l’indécence en un tel jour de fête et de ferveur.

Pour faire cesser la mauvaise plaisanterie, il a fallu que la police municipale, montée sur des échelles, sectionne les câbles reliant les haut-parleurs.

Dans notre édition de la semaine précédente, nous évoquions ces plaisantins qui avaient cadenassé les grilles de la mairie, enfermant ainsi toute une noce à l’intérieur.

De source sûre, il apparaîtrait que ce sont les mêmes jeunes gens qui se sont amusés à ridiculiser le maire au cours des fêtes de Jeanne d’Arc. Il est toutefois heureux que seuls quelques haut-parleurs aient été piratés, ainsi seule une petite partie de la foule a pu entendre les propos proférés par ces farceurs. Nous regrettons qu’en agissant ainsi ces individus, dont les réelles motivations demeurent inconnues, aient terni une fête populaire et l’image de notre ville.

 

 

 

 

 

 

 

 

Un mariage déchaîné à la mairie d’Orléans !

Samedi, à la mairie d’Orléans, de mauvais plaisantins se sont amusés à cadenasser les grilles de l’hôtel de ville durant une cérémonie de mariage. Les nouveaux époux qui venaient de se dire oui se sont ainsi retrouvés prisonniers derrière les grilles avec tous leurs invités, une curieuse façon de commencer à vivre les liens du mariage !

Tout en essayant de garder sourire et tenue de circonstance, on a pu voir ainsi les hommes essayer tour à tour d’ouvrir les grilles, tandis que les femmes en toilette patientaient sur les marches et affectaient de prendre des poses devant les photographes.

Une grande confusion a fini par régner, car la noce suivante, qui avait attendu son tour sur le parvis de la cathédrale, essayait quant à elle d’entrer dans la cour de la mairie. Il a fallu de longues minutes pour tout d’abord trouver un agent municipal, et de plus longues minutes encore pour qu’il se procure une pince afin de couper les chaînes et cadenas qui entravaient les grilles. Les mariés ont finalement pris la chose avec humour, l’un des époux a même lancé avec esprit qu’il avait toujours voulu vivre un mariage déchaîné. Les plaisantins qui ont joué ce mauvais tour sont toujours recherchés.

 

On croyait la pratique du golf sans danger, hormis pour les taupes ou quelque oiseau de passage.

Or, les derniers évènements survenus sur un golf de Sologne contredisent cette apparente vérité. En effet, hier, en début de matinée, M. Welsher a fait l’objet d’un enlèvement pendant qu’il jouait tranquillement sur le parcours d’Ardon.

Alors qu’il se trouvait au niveau du trou numéro neuf, le plus isolé, car il se trouve en bordure des bois, M.Welsher aurait été poussé de force dans une voiture rouge par deux individus qui portaient la tenue des services d’entretien du golf. Les autres joueurs présents n’ont pu identifier la marque du véhicule ou relever son immatriculation. Les services de police locaux, puis la Police Judiciaire ont été saisis de l’enquête car M. Welsher serait un important représentant de l’industrie minière Sud-Africaine. M. Welsher se trouvait d’ailleurs à Orléans pour participer à un congrès organisé par le BRGM sur le thème de la recherche dans les roches pétrolifères.

La police invite toute personne ayant été témoin des faits à bien vouloir contacter ses services.



Détails
MarqueNARVAL Jack
EtatNeuf
Référence9782917843116
Poids0.33 kg

Vous pourriez avoir besoin de ces produits

2620 - Jack NARVAL

2620 - Jack NARVAL

14,00 €